dragué ou harcelé

Séduction : êtes-vous actuellement dragué ou harcelé ?

Séduction

La différence entre drague et harcèlement se perçoit difficilement ; or le seul principe est que vous lui expliquez largement ce qui vous agace et qu’il ne recommence plus. Encore floue en se référant à votre situation actuelle ? Voici alors les détails.

Le début d’un harcèlement a l’air d’une drague

Tout le monde doit d’être poli envers son locuteur surtout face à un inconnu. La politesse peut toutefois prendre une forme d’hypocrisie, vous connaîtriez les chantages lorsque la personne insiste à façonner des arguments de chantages. Mais si vous êtes face à une personne que vous connaissiez, vous devinerez tout de suite ses intentions en fonction de ses mots.

Le consentement est la base de la drague

On parle souvent de drague pour les débuts de séduction. Lorsque la personne abordée refuse, une drague peut prendre fin, il convient aux deux personnes de recommencer en fonction du consentement. Le harcèlement de son côté vire dans une poursuite dans les trajets de la personne, sur des commentaires démesurés pouvant aller sur la sexualité de la concernée.

La confiance en soi est l’atout majeur

L’art de séduire ne doit pas avoir une forme d’obligation, de chantage ou d’abus du consentement. Les deux personnes doivent alors s’entendre mutuellement et poursuivent une conversation naturelle sans que l’un ait peur de s’exprimer et l’autre domine. Si de tels cas arrivent en premier, c’est-à-dire pendant la drague, les suites risquent de tendre vers le harcèlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *